Partage

(Extrait du Livre Blanc : Pilotage de Projets de Déploiement). On parle de « projet de déploiement » lorsque l’on mène des projets ou des activités sur tout un réseau composé d’une série de points physiques (multi-sites).
On parle de « projet de déploiement » lorsque l’on mène des projets ou des activités sur tout un réseau composé d’une série de points physiques (multi-sites). Il peut s’agir de l’installation de nouveaux matériels, du déploiement de nouveaux concepts commerciaux, de la généralisation de nouveaux processus, de l’accompagnement du changement lié à l’usage de nouveaux outils informatiques, de la mise en place d’un projet de formation, du changement d’identité visuelle d’un groupe…

En d’autres termes, le déploiement de projet ne se cantonne pas aux activités immobilières ou logistiques.

1. La dimension géographique du projet de déploiement.

Si l’on construit non pas un nouveau point de vente mais 40 nouveaux points de vente dans une région, on peut parler de projet de déploiement. Le remplacement de tous les ascenseurs d’un réseau de magasins pour une mise aux normes s’inscrit aussi dans le cadre d’un projet de déploiement. L’échelle peut être tout autre, comme avec l’installation d’antennes 4G sur l’ensemble du réseau téléphonique, avec des milliers d’installations. Le projet de déploiement impacte des points physiques que l’on peut localiser sur une carte.

2. La parallélisation dans le projet de déploiement.

Un projet de déploiement se définit par (1) un réseau de sites (magasins, infrastructures, concessions…) et (2) un certain nombre d’actions répétitives menées sur ces sites (individuellement ou en parallèle sur plusieurs sites). Les projets de déploiement peuvent être développés à très grande échelle en « big-bang » (tous les magasins ou tous les points physiques sont alors impactés en même temps), ou sur une durée échelonnée.

3. L’hétérogénéité des réseaux

ONE2TEAM a récemment recensé des centaines de réseaux de plus de 100 boutiques en France. L’animation d’un réseau n’implique pas que l’on en soit le propriétaire. Il faut distinguer la notion de propriété de la notion de «projet à mener»: on peut mener un projet en étant franchisé ou avec des partenaires. Dans le cadre des projets de déploiement, on parle aussi souvent de la notion de « typologie de projet » ou de « typologie de réseau ». Par exemple, si le projet concerne une enseigne, on pourra déployer le projet en plusieurs temps : d’abord dans le réseau drive, puis en centre-ville ou dans les centres commerciaux.

Ces projets de déploiement sont un véritable vivier d’expérimentation et de méthodologie autour du pilotage. Les contraintes autour du succès des projets ne sont pas les mêmes que dans de nombreux domaines, où les retards, surcoûts et/ou échecs de projet sont nombreux, voir courants, comme observés dans les projets informatiques. Le champ des contraintes autour du succès de projets de déploiement laisse beaucoup moins de liberté autour des budgets ou des délais. One2team s’est donc intéressé à ce pilotage, et accompagne ses clients depuis plusieurs années dans leur recherche d’efficacité autour du pilotage des projets de déploiement.

One2Team collects cookies to enable the proper functioning and security of our website, and help us offer you the best possible user experience. By clicking on Accept cookies, you consent to the use of these cookies. You can change your cookie settings at any time. For more information, please read the One2Team policy page.

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.