Partage

Selon l’étude de PM Solutions Research, le pourcentage d’entreprises avec un Bureau de Gestion de Projets (Project Management Office) a augmenté de 48% à 85% entre 2000 et 2016. Par ailleurs, 30% des organisations qui ne se structurent pas aujourd’hui autour d’un département PMO prévoient sa création dans l’année. Avec un tel pourcentage d’entreprises souhaitant établir une division PMO ainsi qu’un marché de la gestion de projet en pleine expansion, comment évolue le rôle du PMO ?

Considérons d’abord comment les entreprises se positionnent face à la numérisation et à la transformation digitale. À cette époque de la connexion en permanence, elles doivent répondre bien plus rapidement aux nouvelles attentes du marché et de leurs consommateurs. Les ‘’silos’’ organisationnelles (en terme de données, d’individus et de communications) engendrent des conséquences sur la productivité et la collaboration. Dans cette situation, les structures deviennent vite incapables de maintenir la cadence au même rythme du marché et des concurrents.

Le Bureau de Gestion de Projets doit mener la danse et mettre en place un système d’information permettant à l’entreprise d’être flexible. C’est dans l’ADN du PMO de faciliter des interdépendances entre les moyens humains, matériels et numériques. Ce mode opératoire efficace et collaboratif, connu comme le ‘’WorkOps’’, orchestre le passage de la stratégie à l’exécution en incluant données et automatisation pour chaque aspects des processus d’une organisation.

La bonne nouvelle est que le PMO n’a pas beaucoup d’efforts à faire pour bâtir son étude de cas sur le ‘’WorkOps’’. En effet, selon le rapport de 451 Research en 2018, le critère d’amélioration le plus recherché par les employés est une meilleure capacité à planifier et à organiser leur travail. Dans les faits, 47% des décideurs IT déclarent qu’ils modernisent, réévaluent ou envisagent actuellement de déployer une plateforme automatisée de gestion des tâches et des activités (appelée workflow).

L’utilisation de ces nouveaux outils de gestion des flux entraîne une décentralisation du travail car le ‘’WorkOps’’ favorise chacun à devenir son propre chef de projet. Cela implique la mise en place d’un conseil de direction qui guide et optimise la façon de concevoir et gérer le reporting. En acceptant cette nouvelle responsabilité, le PMO devient un réel atout et un élément clef de la stratégie au sein de l’entreprise.

Pour en découvrir davantage sur le futur du PMO, téléchargez les dernières études 451 Research: Embracing WorkOps will future-proof the PMO in the digital age.

One2Team collects cookies to enable the proper functioning and security of our website, and help us offer you the best possible user experience. By clicking on Accept cookies, you consent to the use of these cookies. You can change your cookie settings at any time. For more information, please read the One2Team policy page.

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.